Terra Samambaia est un chemin vers les sagesses des matrices. La voix de la Terre et de la Grande Déesse qui nous appelle à raviver la puissance de nos corps féminins.

Pourquoi Terra Samambaia ?

Terra, pour la Terre Mère comme nos terres intérieures,
fertiles et nourricières.
Samambaia, pour les cycles de la vie,
le mouvement de régénération et de création. 

D’origine Tupi Guarani, une des langues indigènes d'Amérique du sud, Samambaia désigne la fougère. Il est dérivé de sama-mbae et signifie littéralement « ce qui croît en spirale ». Plante ancestrale incarnant la force de régénération, de création et de transformation, la fougère a la capacité de renaître à elle-même après une longue période de dessèchement. Terra Samambaia s’inspire de ce mouvement spiralé de la fougère, de la pulsion de vie qui naît et se déploie en chacun·e d’entre-nous.

Qui suis-je ?

Gardienne des matrices, porteuse d’espaces de conscience et de transformations, accompagnante à la naissance, je t’accompagne sur le chemin de réclamation des sagesses matriarcales, dans l’écoute intime de ton corps et de ta matrice. 

Karine Cavalcanti
31 ans, jeune maman d’un petit bout de 9 mois. Un pied en France et un pied au Brésil, où j’ai rencontré mon mari Glauber, il y a 8 ans.

Bretonne d’origine, j’habite un petit village de montagne dans les Pyrénées Ariégeoises. Pratiquante de yoga matriarcal et de danse intuitive, je suis aussi adepte des balades en forêt à l’automne et de l’exploration de grottes aux peintures rupestres. J’apprends doucement la mesure et la patience pour cohabiter en harmonie avec ma créativité débordante ! Mais ne vous y trompez pas : je peux passer des heures plongée dans un bouquin au coin du feu et couver en même temps mille projets pour révolutionner le monde. 

Mon histoire

Chercheuse dans l’âme et un brin baroudeuse, j’ai passé une bonne période de ma vie en quête (la flèche enflammée du sagittaire, ça te parle ? C’est mon signe solaire). D’abord en Inde puis au Brésil, je suis partie chercher des réponses que je ne trouvais pas sur mes terres. J’ai alors embarqué dans une thèse de doctorat en géographie politique qui m’a amenée à étudier pendant 5 ans les rapports de pouvoir autour d’un fleuve. Une longue histoire que je peux résumer comme ça : j’ai constaté que ces rapports de pouvoir, que j’ai longtemps observé dehors, dans la société, étaient aussi présents en moi, dans la relation à mon propre corps de femme. J’ai pris conscience de la manière dont je reniais et malmenais mon cycle, ma matrice et ma sexualité, la manière dont je me coupais de mes ressentis pour me conformer à un monde linéaire, rationnel et masculin. 

Ça a été le début d’un long voyage intérieur ponctué d’apprentissages à travers les cercles de femmes, la médecine des bains de vapeur, la thérapie et la vision systémique, le yoga, la gynécologie holistique, l’auto-observation de mon cycle, les plantes. 

Rencontre après rencontre, je retrouve le fil de mon histoire, nourrie par l’écoféminisme brésilien et la spiritualité incarnée et politisée.

Puis je fais la rencontre de Claudio Fernandez et Ana Alvez, à l’initiative du mouvement alors appelé Shakti Tantra Yoga (aujourd’hui renommé Corpo Alquimico) qui propose une reformulation de pratiques de tantra yoga matriarcal. C’est pour moi une révélation : portée par ses enseignements, je peux commencer à assembler les pièces de mon puzzle.
Entre théorie et pratique, entre féminin sacré et féminisme politique, j’entrevois la possibilité de vivre un activisme spirituel incarné, transformateur, intime et révolutionnaire.

C’est sur ce chemin que je te propose d’embarquer.
Un retour à la souveraineté de nos corps féminins

Parce que nos cycles, nos sexualités,
nos fertilités, nos enfantements sont politiques. 
L’intime est politique.

Mon parcours

2022 : Formation en phytothérapie, "Plantes de la femme" et "Plantes et périnatalité", Eva Bonandrini, Savoir en herbe
2022 : Formation de thérapeute en gynécologie naturelle avec Carolina Lana, Curandeira de Si, Brésil
Juin 2021 : Formation de Doula et gardienne des naissances : MasterClass "Naissance Quantique" de Whapio Diane Bartlett - The Matrona organisée par l'Association HUMANLY
2021 : Formation en Gyn'Ecologie holistique, Marie-Pénélope Pérès, Rites de Femmes, France
2020 -2021 : Formation en constellations chamaniques, Jeya Juillard, Toulouse, France
2020 : Formation à la médecine des bains de vapeur Yoni avec Carolina Lana, Curandeira de Si, Brésil
2020 : Facilitatrice de cercles de femmes avec Jeya Juillard, Carcassonne, France
2019 -2020 : Facilitatrice de cercles de femmes - Le retour du féminin sacré, Julia Otero, A mulher selvagem, Brésil
2019 - 2020 : Initiation au Shakti Tantra Yoga, avec Claudio Fernandez et Ana Alves, Recife, Brésil :

  • Pratique de Shakti Tantra Yoga

  • Cônes vaginaux et oeufs de yoni : renforcement musculaire et travail énergétique

  • Les mudras dans la pratique tantrique

  • Les quatre phases de la Yogini

  • Yoga et Fascia

  • Techniques énergétiques féminines

Ma vision

Il était un temps où la Grande Déesse était vénérée comme force de la fertilité sur Terre : le temps des sociétés matriarcales, plurielles, diverses, horizontales, profondément égalitaires… Les femmes vivaient alors dans la conscience des potentiels de leurs corps, reconnus comme source d’infinie sagesse et de puissance : le pouvoir de se régénérer (le cycle menstruel), le pouvoir de créer la vie (la gestation), le pouvoir de prendre soin et de nourrir la vie (l’allaitement), le pouvoir de la transformation (la sexualité), le pouvoir de la sagesse (la ménopause), le pouvoir d’entrer en résonance avec les rythmes du vivant.

La Terre était fertile, nos terres étaient fertiles 

Puis, l’histoire patriarcale nous a dépossédé de ces pouvoirs. Elle nous a éloigné de nos corps souverains, a fait de nos sexualités un pêché, de nos cycles une tare, de notre ménopause un tabou. Elle a pillé nos terres comme elle a exploité la Terre.

Mais les sagesses de nos ancêtres continuent de vibrer en nous, au creux de nos matrices. La Grande Déesse nous appelle. Elle nous crie de revenir à nos corps souverains. Nos corps savent. Il nous reste à retrouver le chemin.

Nous sommes ensemble.
Tenons-nous la main.

Imagine juste… chacune d’entre nous dans sa puissance, dans une relation fluide et organique avec son corps, avec sa sexualité, avec son pouvoir de création. Le monde serait tellement différent. C’est cette vision qui m’anime et soutient chacun de mes pas au sein de Terra Samambaia.. Je t’emmène avec moi, car je suis convaincue qu’ensemble nous pouvons tissons des relations nourrissantes, harmonieuses avec nos corps, nos sexualités, avec nous-mêmes, avec les autres, avec le vivant et la Terre.


Nous sommes faites pour cheminer ensemble si :

  • Tu te sens étriquée dans ce monde patriarcal et tu rêves de relations organiques, fluides et nourrissantes à ton corps, à tes cycles et ta matrice

  • Tu es convaincue que notre réalité actuelle est le reflet de notre monde intérieur

  • Pour toi le féminin sacré est indissociable de la lutte féministe

  • Tu souhaites déployer ta à et oeuvrer avec ton intelligence corporelle

  • Tu sais que le déploiement des potentiels des corps féminins est une voie de transformation sociétale

Retrouve cette approche de l’intime politique dans mes programmes en ligne ou contacte-moi pour réserver ton accompagnement !